Table des matières

  1. Les questions
    1. Un monde qui change
    2. Un monde en rupture
    3. Un monde en colère
    4. Un monde qui connaît actuellement un bond
    5. Un nouveau Nouveau Monde
    6. Les questions
    7. En attendant ?
    8. La bibliographie
  2. L'information
    1. Pourquoi ?
    2. L’information
    3. Un être informivore
    4. Les passages
    5. Sa complexité
    6. Sa dématérialisation
    7. Le « Big data »
    8. Information = énergie
    9. L’information comme outil de contrôle du réel
    10. L’information comme prise de décision
    11. L’information comme outil politique
    12. Les questions
    13. La bibliographie
  3. Le numérique
    1. Pourquoi ?
    2. La société numérique
    3. La logique des intelligences
    4. Le trou de mémoire
    5. L’approche « smart »
    6. Le Long data
    7. L’interactivité grand public
    8. Les passages
    9. Les empires numériques
    10. Les moteurs de recherche
    11. Les questions
    12. La bibliographie
  4. L'Internet
    1. Pourquoi
    2. Un nouvel Internet
    3. Pour le meilleur ou le pire
    4. Le rôle d’Internet
    5. Les trois étapes de son développement
    6. Ses passages
    7. L’évolution des contenus
    8. L’impact d’Internet sur la société
    9. L’Internet 2
    10. Les forces en présence
    11. Les quatre Web
    12. Une génération « smart »
    13. Les empires numériques
    14. Après le Cloud
    15. Les technologies de surveillance
    16. L’Internet des objets (IoT)
    17. Les robots
    18. L’espace
    19. Les questions
    20. La bibliographie
  5. La communication
    1. Une communication citoyenne
    2. Pourquoi ?
    3. Son fonctionnement
    4. La langue
    5. Un modèle médiatique économique
    6. La lecture d’une image-écran
    7. Une économie de l’attention
    8. La communication dans le passé
    9. La communication à l’ère de la société de la connaissance
    10. Les passages
    11. Une communication mobile (nomade)
    12. L’interface 3D
    13. Les questions
    14. La bibliographie
  6. La culture de l'image-écran
    1. Pourquoi ?
    2. Les cultures de l’écrit et de l’image-écran
    3. La civilisation de l’image
    4. De l’écrit à l’image-écran et au 3D
    5. La multiplication des images-écran
    6. L’écran du téléviseur
    7. L’écran de l’ordinateur
    8. L’écran du mobile
    9. Les nouvelles écritures médiatiques
    10. La schématique
    11. Les questions
    12. La bibliographie
  7. La société de la connaissance
    1. Pourquoi ?
    2. Une société de l’information
    3. Quel est notre avenir, avec Google ?
    4. Les prochains « Maîtres du monde »
    5. Les passages
    6. Les forces de changement
    7. La culture
    8. Les éléments qui ont provoqué la rupture
    9. Ses trois structures
    10. Ses cycles
    11. Les cinq crises
    12. Des architectures
    13. Des crises fonctionnant comme un jeu de domino
    14. Ses rouages
    15. Le modèle économique actuel
    16. La Net economy
    17. Une économie de la sécurité ?
    18. La société civile
    19. Un modèle économique de proximité sociale
    20. Les questions
    21. La bibliographie
  8. Le citoyen
    1. Pourquoi ?
    2. Un être solitaire
    3. Un être en mutation
    4. Les immigrants et les natifs
    5. Les passages
    6. L’identité numérique
    7. La prise de parole citoyenne
    8. La révolution feutrée
    9. Les compétences « smart » (ou la littératie numérique)
    10. Les réseaux sociaux
    11. Les questions
    12. La bibliographie
  9. La ville intelligente
    1. Pourquoi ?
    2. Intelligent = smart
    3. La ville intelligente
    4. La maison intelligente
    5. La poussée actuelle
    6. Les nouveaux espaces de connectivité
    7. La citoyenneté numérique
    8. Les applications
    9. La communication narrowcasting
    10. La prise de parole
    11. Les outils d’animation citoyenne
    12. La démocratie participative
    13. La bibliographie
  10. Un modèle de société
    1. Pourquoi ?
    2. À la recherche d’un bien-être
    3. L’interprétation du modèle
    4. La réorganisation sociétale actuelle
    5. Préparer l’avenir
    6. Des concepts qui sont anciens
    7. La bibliographie
Table des matières
Appendices

La société de la connaissance

228

Print This Page

Des crises fonctionnant comme un jeu de domino

Les cinq crises qui s’annoncent : économique, énergétique, écologique, géopolitique et générationnelle ont pris racines il y a longtemps, mais peu de décideurs ont « senti » leur émergence. Comme les plaques tectoniques, ces crises sont des manifestations de mouvements de fond qu’on n’a pas su « voir venir ». Elles sont le fruit de facteurs qui s’enchaînent comme les dominos qui tombent en s’entraînant mutuellement (voir ci-dessous). Chaque fois qu’ils tombent, la situation s’aggrave encore plus, au point de devenir une crise.

Crises de confiance

  • Il n’y a pas de juste répartition des richesses ; 15 % des gens sont bien nantis et 85 % souffrent.
    • Des citoyens indignés prennent la parole.
      • Mais ils ne sont pas écoutés par des dirigeants qui pensent que leur autorité est contestée.
        • Découragés, les citoyens participent de moins en moins à la vie électorale.
          • Il y a une profonde crise de confiance.

Crise de gouvernance

  • Le tout numérique intègre les médias traditionnels avec les réseaux informatiques et les NTIC.
    • Internet 2 devient la place publique planétaire.
      • Les prises de parole citoyennes, qui expriment leur indignation et leur colère, empruntent ce canal électronique planétaire.
        • Elles font cependant face à un refus d’écoute, parce que les élites ne veulent pas perdre leurs privilèges ; les citoyens croient alors qu’ils ne sont pas respectés.
          • On observe l’émergence d’une importante crise de gouvernance.

Crises économiques (main-d’œuvre)

  • L’information devient le vecteur de la société de la connaissance.
    • Il y en a tellement que se crée un entonnoir : le Big data.
      • Celui-ci devient le théâtre d’une Data war.
        • Pour travailler, chaque individu doit acquérir une littératie numérique.
          • Sans cette formation, il y aura bientôt un sérieux manque de main-d’oeuvre qualifiée.
            • La crise économique s’amplifie.

Crises économiques (communication)

  • La largeur de bande de nos réseaux canadiens (1,4) est trois fois moindre que celle de nos partenaires économiques du Sud (4).
    • Le Québec devient de moins en moins attrayant pour ses partenaires (5e province au Canada, et 20e dans l’OCDE).
      • On dilue notre présence économique sur le Web (de même que notre culture, de laquelle dépend notre continuité comme nation distincte)
        • Nous amplifions notre crise économique locale.

Crises énergétiques et écologiques

  • Le modèle économique exige des profits illimités.
    • Il y a un pillage des ressources des pays du Sud.
      • Les coûts de leur extraction et de leur transport du Sud vers le Nord deviennent trop chers.
        • Leur exploitation entraîne une pollution écologique (cours d’eau, forêts non remplacées, etc.).
          • Crises agroalimentaires, de l’eau, du pétrole, du gaz, de la potasse (pour l’agriculture), etc. Les pics seront bientôt atteints.
            • Pas assez d’investissements dans les énergies solaire, éolienne, biomasse, etc.
              • Nous sommes confrontés à de nombreuses crises énergétiques et écologiques, qui deviennent exponentielles. Nous n’aurions que 10 ans devant nous avant d’atteindre l’inévitable.

Crises géopolitiques

  • Il n’existe aucune gouvernance au niveau mondial comme il en existe une au niveau économique avec le règne actuel des oligarchies.
    • L’ONU est de moins en moins décisionnelle et s’avère incapable de faire face à ses obligations sur le terrain.
      • La montée des crises régionales s’amplifie parce que leur territoire s’agrandit, faute de solution.
        • Les crises géopolitiques deviennent de plus en plus insolubles ; notre monde politique est déjà à genoux.

Crises générationnelles

  • Les aînés trouvent que les jeunes n’ont pas de culture; ceux-ci leur reprochent de ne pas les consulter quand les décisions concernent leur avenir.
    • 80 % des jeunes sont des internautes invétérés.
      • Grâce à une prolifération des téléphones et tablettes intelligents.
        • Ces outils utilisent un fort courant de personnalisation qui prétend devenir un rempart contre la solitude.
          • Le « JE » pourrais empêcher cette génération de participer à des projets impliquant le « NOUS ».
            • Une forte crise générationnelle est à prévoir.

Partagez cette page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *