Table des matières

  1. Les questions
    1. Un monde qui change
    2. Un monde en rupture
    3. Un monde en colère
    4. Un monde qui connaît actuellement un bond
    5. Un nouveau Nouveau Monde
    6. Les questions
    7. En attendant ?
    8. La bibliographie
  2. L'information
    1. Pourquoi ?
    2. L’information
    3. Un être informivore
    4. Les passages
    5. Sa complexité
    6. Sa dématérialisation
    7. Le « Big data »
    8. Information = énergie
    9. L’information comme outil de contrôle du réel
    10. L’information comme prise de décision
    11. L’information comme outil politique
    12. Les questions
    13. La bibliographie
  3. Le numérique
    1. Pourquoi ?
    2. La société numérique
    3. La logique des intelligences
    4. Le trou de mémoire
    5. L’approche « smart »
    6. Le Long data
    7. L’interactivité grand public
    8. Les passages
    9. Les empires numériques
    10. Les moteurs de recherche
    11. Les questions
    12. La bibliographie
  4. L'Internet
    1. Pourquoi
    2. Un nouvel Internet
    3. Pour le meilleur ou le pire
    4. Le rôle d’Internet
    5. Les trois étapes de son développement
    6. Ses passages
    7. L’évolution des contenus
    8. L’impact d’Internet sur la société
    9. L’Internet 2
    10. Les forces en présence
    11. Les quatre Web
    12. Une génération « smart »
    13. Les empires numériques
    14. Après le Cloud
    15. Les technologies de surveillance
    16. L’Internet des objets (IoT)
    17. Les robots
    18. L’espace
    19. Les questions
    20. La bibliographie
  5. La communication
    1. Une communication citoyenne
    2. Pourquoi ?
    3. Son fonctionnement
    4. La langue
    5. Un modèle médiatique économique
    6. La lecture d’une image-écran
    7. Une économie de l’attention
    8. La communication dans le passé
    9. La communication à l’ère de la société de la connaissance
    10. Les passages
    11. Une communication mobile (nomade)
    12. L’interface 3D
    13. Les questions
    14. La bibliographie
  6. La culture de l'image-écran
    1. Pourquoi ?
    2. Les cultures de l’écrit et de l’image-écran
    3. La civilisation de l’image
    4. De l’écrit à l’image-écran et au 3D
    5. La multiplication des images-écran
    6. L’écran du téléviseur
    7. L’écran de l’ordinateur
    8. L’écran du mobile
    9. Les nouvelles écritures médiatiques
    10. La schématique
    11. Les questions
    12. La bibliographie
  7. La société de la connaissance
    1. Pourquoi ?
    2. Une société de l’information
    3. Quel est notre avenir, avec Google ?
    4. Les prochains « Maîtres du monde »
    5. Les passages
    6. Les forces de changement
    7. La culture
    8. Les éléments qui ont provoqué la rupture
    9. Ses trois structures
    10. Ses cycles
    11. Les cinq crises
    12. Des architectures
    13. Des crises fonctionnant comme un jeu de domino
    14. Ses rouages
    15. Le modèle économique actuel
    16. La Net economy
    17. Une économie de la sécurité ?
    18. La société civile
    19. Un modèle économique de proximité sociale
    20. Les questions
    21. La bibliographie
  8. Le citoyen
    1. Pourquoi ?
    2. Un être solitaire
    3. Un être en mutation
    4. Les immigrants et les natifs
    5. Les passages
    6. L’identité numérique
    7. La prise de parole citoyenne
    8. La révolution feutrée
    9. Les compétences « smart » (ou la littératie numérique)
    10. Les réseaux sociaux
    11. Les questions
    12. La bibliographie
  9. La ville intelligente
    1. Pourquoi ?
    2. Intelligent = smart
    3. La ville intelligente
    4. La maison intelligente
    5. La poussée actuelle
    6. Les nouveaux espaces de connectivité
    7. La citoyenneté numérique
    8. Les applications
    9. La communication narrowcasting
    10. La prise de parole
    11. Les outils d’animation citoyenne
    12. La démocratie participative
    13. La bibliographie
  10. Un modèle de société
    1. Pourquoi ?
    2. À la recherche d’un bien-être
    3. L’interprétation du modèle
    4. La réorganisation sociétale actuelle
    5. Préparer l’avenir
    6. Des concepts qui sont anciens
    7. La bibliographie
Table des matières
Appendices

La ville intelligente

Print This Page

La citoyenneté numérique

Durant l’ère industrielle, l’identité citoyenne publique se résumait à l’ensemble des documents officiels : le passeport, le testament, le certificat de mariage, les actes notariés concernant l’achat de la maison, etc. (chapitre 7, no 6) Maintenant, des milliers de morceaux de vie d’un citoyen sont éparpillés sur plusieurs sites Web gouvernementaux ou commerciaux, sans que ceux-ci ne soient suffisamment protégés :

  • les noms et prénoms, l’adresse et le numéro de téléphone ;
  • le numéro de sécurité sociale ;
  • les photos sur Facebook ;
  • le courriel ;
  • la liste des produits achetés avec la carte de crédit ;
  • les numéros de série des appareils électroniques achetés ;
  • les abonnements aux magazines et journaux ;
  • la liste des amis ou des dons ;
  • l’adresse IP attribuée à chaque internaute pour entrer sur le Web (ce qui permet de le suivre à la trace) ;
  • l’identification internationale des outils de communication sans fil, etc.

Les outils d’identification personnelle utilisés par les promoteurs sont les cookies, le data mining, les robots de recherche sur le Web, etc. Ceux-ci ont comme effet de nouveaux envahissements de la vie privée : le télémarketing ciblé, le junkmail, les algorithmes nous suggérant quoi acheter et les compagnies de data marketing qui revendent nos informations personnelles à d’autres. Ces envahissements sauvages de la vie privée irritent les citoyens au point où ils vont remettre en questions certains projets dans leur milieu à cause du manque de « transparence ».

Autrefois, l’identité était liée exclusivement au territoire et à la généalogie ; maintenant, le citoyen possède une deuxième identité : la virtuelle, composée des identités personnelle, sociale et professionnelle (chapitre 7, no 6). Son identité virtuelle est associée à l’historique de sa présence dans le réseau, c’est-à-dire à sa traçabilité numérique. Malheureusement, cette traçabilité pourrait devenir un instrument de contrôle politique entre les mains de certaines corporations et gouvernements, donc réductrice de démocratie.