La ville intelligente

Print This Page

Les applications

Dans les villes américaines, les applications les plus populaires sont actuellement (Nielsen, août, 2012) :

Réseau sociaux 93 %
Recherche 92 %
Voyage 88 %
Information 88 %
Navigation (carte) 86 %
Shopping 79 %
Météo 69 %

Quelques applications municipales

  • Trafic routier (bouchons, manifestations, rues interdites).
  • Listes des grands chantiers (location, calendrier, responsables).
  • Transport collectif (horaire, problèmes).
  • Calendrier des collectes (vidanges, neige, feuilles mortes).
  • Niveau de pollution atmosphérique.
  • Carte du sous-sol (révélant les fils et les tuyaux).
  • Réunion de Conseil de ville (agenda, propositions, liste des échevins).
  • Services municipaux (horaires, règlements).
  • Senseurs pour l’eau, l’électricité, le gaz (contrôle de consommation, pic de performance).
  • Demande de permis par Skype pour personnes âgées.
  • Dialogue avec les citoyens (blogue, wiki, e-zine).
  • Points de Wi-Fi dans les édifices municipaux.
  • Trouver une place pour stationner.
  • Favoriser les Lab.
  • Trouver son chemin entre A et B (métro, autobus, etc,). Etc.

Quelques applications commerciales

  • Magasinage (les « circulaires » ).
  • Listes des restaurants (par quartier et spécialités, réservation).
  • Liste des hôtels (par fourchette de prix, réservation).
  • Prix de l’essence (station).
  • Appels pour taxis, pour taxis collectifs et limousines.
  • Listes d’adresses pour les réparations d’urgence (plomberie, électricité).
  • Liste des garderies par quartier (inscription).
  • Campagne de l’achat chez nous.
  • Espace de co-working permettant aux télétravailleurs d’échanger.
  • Partage de bureau.
  • Système de vidéo-conférence vers l’international (location).
  • Suivi de la livraison d’un paquet. Etc.

Quelques applications communautaires

(Voir aussi le modèle de proximité, chapitre 6, no 19) :

  • Calendrier des activités du quartier (coordination, planification).
  • Support à l’organisation (publicité, impression).
  • Hackaton pour jeunes programmeurs (avec données ouvertes).
  • Organisation de jardins communautaires et d’apiculture.
  • Mise en commun d’échange de bicyclette ou d’auto.
  • Ruelles vertes.
  • Agriculture à soutien communautaire (paniers biologiques, coopératives de prêt-à-manger).
  • Les promenades de Jane (balade de citoyen à la découverte du quartier).
  • Coopératives d’habitation. Etc.

Quelques applications culturelles

L’identité d’une ville est liée à sa culture (fêtes, musées, festivals, spectacles gratuits, animations, média façade, etc,), qui essaie de rendre l’image d’un quartier plus colorée, innovante et inventive, parce que participative

Les médias façade

Un art nouveau émerge : les médias façade. Ce sont des environnements hybrides combinant à la fois des images sur des façades d’édifices avec des technologies numériques en réseaux et une forme d’interactivité. Grâce à l’utilisation de la lumière cela crée un nouvel espace-temps. Il s’agit de faire d’un espace public une toile de fond d’oeuvres urbaines. Après 2000, cet art inclura le public dans son processus.

Voici l’exemple de l’édifice 2.20 montréalais, la Vitrine culturelle, tel qu’éclairé par Moment Factory, et un autre exemple, créé par Giostra Architect, situé à Tokyo :

339340

Partagez cette page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *