L'information

carte01

Print This Page

L’information comme outil politique

Récemment, l’arme qu’est l’information a été retournée par des citoyens contre le pouvoir politique en place :
047
1971 Daniel Ellsberg et la fuite des Pentagon Papers dans le New York Times, sous Nixon.

1972 Mark Felt, connu sous le nom de Deep Throat, à l’origine du scandale du Watergate, dans le Washington Post (toujours sous Nixon).

2010 Le soldat Bradley Manning qui a fait parvenir des millions de transmissions diplomatiques américaines à WikiLeaks.

2013 Edward Snowden qui révèle les programmes illégaux (PRISM, etc.) d’espionnage américain de la NSA au journal britannique The Guardian.

Récemment, plusieurs donneurs d’alertes ont dénoncé les tricheries des classes politiques et économiques : WikiLeaks 2010, Offshore Leaks 2013, Lux Leaks 2014, Swiss Leaks 2015 et Panama Papers 2016.

Getting the truth when everyone else refuses to.

Julian Assange

048

Les États-Unis, qui empiètent sur la vie privée des citoyens à travers le monde, prétendent que ces informations ont un caractère vital pour assurer leur sécurité.
(Voir chapitre 3, no 15 : les technologies de surveillance)

049Le grand public n’est cependant pas du tout rassuré. Le président Obama a bien résumé le dilemme : on ne peut pas avoir une sécurité à 100 % et, en même temps, une vie privée à 100 % (en 2013)

050

Partagez cette page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *